Communes Vertes |

Projet Communes Vertes

Le 1er avril 2020 marque le début du projet "Communes Vertes" mis en œuvre par le GIZ en Algérie pour le BMZ en coopération avec le ministère algérien de l'Intérieur, des Assemblées locales et du Plan national.

L'Allemagne et l'Algérie se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans le cadre des négociations internationales sur le climat. En tant que nation industrialisée, l'Allemagne s'est également engagée à soutenir les efforts de réduction des émissions dans les pays en développement et émergents. En tant qu'économie émergente, l'Algérie a fait dépendre la portée de sa contribution nationale déterminée (NDC) du soutien financier et technique international. Le plan consiste à réduire les émissions de 7 % sans soutien international et de 22 % avec des contributions internationales.

La transition énergétique joue un rôle important dans le plan d'action du nouveau gouvernement algérien, avec l'objectif de réduire la dépendance au pétrole et au gaz, d'assurer une utilisation efficace des ressources naturelles et de créer des emplois, et ce avec la participation de différents secteurs dont le logement, l'industrie et les transports. 

Visant à améliorer la gestion de l'énergie au sein des municipalités algériennes en termes de respect du climat et de durabilité financière, le projet complète le domaine prioritaire "Environnement" du portefeuille de la coopération technique algérienne en tant que futur thème important pour l'Algérie. Il aide les municipalités algériennes à réaliser des économies d'énergie et de coûts durables en utilisant des mesures EnEff et des technologies d'ER, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs climatiques nationaux. Le projet examine les exigences légales nécessaires pour un approvisionnement énergétique durable et le développement des domaines d'emploi, en travaillant sur le cadre réglementaire pour les ER et les EnEff et en fournissant un soutien au développement du marché.

EN